Aller au contenu principal

Des fruits rouges très attractifs

La production de fruits rouges, dont la consommation est en plein boom, attire de nombreux professionnels. Si le potentiel de développement existe, les contraintes techniques et économiques sont importantes et la concurrence des importations vigoureuse. 

La consommation de framboise a augmenté de près de 60 % entre 2004 et 2014. © RFL

La journée nationale Fruits rouges, organisée par le CTIFL en partenariat avec l’AVFF (1), le SPMF (2), ANCG (3) et la coopérative Sicoly, a accueilli plus de 200 professionnels à Saint-Laurent d’Avigny (Rhône), capitale de la framboise dans les monts du Lyonnais. L’intérêt pour cette rencontre est à la hauteur de l’opportunité de marché créée par le développement de la consommation des fruits rouges en France et en Europe. Alors que la consommation européenne de l'ensemble des fruits stagne, tout comme celle de fraise depuis 2012, la consommation de framboise et de myrtille est en pleine expansion. Celle de framboise a augmenté de près de 60 % entre 2004 et 2014 et celle de myrtille de plus de 40 % sur cette même période. Cette progression devrait s'amplifier dans les prochaines années. En France, la framboise connait aussi une accélération très marquée de sa consommation depuis trois ans : + 20 % en volume et + 30 % en valeur. Mais cet engouement profite essentiellement aux importations car la production française de fruits rouges reste stable. Celle de framboise représente 4000 t produites sur 700 ha et celle de myrtilles 450 ha de culture avec un faible taux de croissance (+ 7 % entre 2014 et 2016), comparé au + 60 % de l’Espagne, du Portugal ou du Royaume-Uni.

Un poste de coordination Fruits rouges au CTIFL

Dans ce contexte, le CTIFL, par la voix de Ludovic Guinard, Directeur délégué général, s’est dit convaincu de l’intérêt du développement de la production française des fruits rouges. Celui-ci s'est concrétisé par la création d’un poste de coordination Fruits rouges au CTIFL, assuré par Anne Duval-Chaboussou, ingénieure CTIFL basée à la station de la Morinière. « Le développement de la capacité de production nécessite de prioriser les demandes d’expérimentations et de développer des projets pour trouver les financements nécessaires », a expliqué Ludovic Guinard qui appelle à l’organisation d’un collectif Fruits Rouges. Les nombreuses interventions techniques de la journée ont permis d’appréhender les leviers techniques : variétés, conduite, protection à développer dans un contexte de restriction de moyens techniques, notamment phytosanitaires, et très concurrentiel concernant les coûts de production, essentiellement constitués par les coûts de main d’œuvre.

(1) Association pour la valorisation de la filière framboise

(2) Syndicat des producteurs de myrtilles de France

(3) Association nationale cassis-groseille

 

 

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su