Aller au contenu principal

Dossier Tomate : la main-d’œuvre préoccupe les producteurs

La main-d’œuvre est aujourd’hui la première préoccupation des producteurs de tomate, par le poids financier qu’elle représente et du fait des difficultés à recruter, fidéliser et gérer le personnel.

Avec le développement de la diversification, notamment les petits fruits, la main-d’oeuvre est devenue le premier poste de charges. © rfl

En quelques années, la main-d’œuvre est devenue la principale préoccupation des producteurs de tomate. En moyenne, 4-6 personnes/ha sont nécessaires en tomate grappe, 8-10 en petits fruits. Les principales activités sont la récolte, l’effeuillage et le conditionnement, qui s’étalent de février à octobre et nécessitent l’embauche de saisonniers. S’y ajoutent la taille et le palissage, la descente des plants, la protection, la fertirrigation, le suivi du climat, la gestion du personnel, le transport, la maintenance, la commercialisation parfois et les chantiers de plantation et vidage des serres. Aux permanents s’ajoutent des contrats à durée déterminée de 2 à 6 mois. Une problématique essentielle est le coût de la main-d’œuvre.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su