Aller au contenu principal
Bretagne

Savéol, Solarenn et Prince de Bretagne lancent le label "Cultivées sans pesticides"

Prince-de-Bretagne, Savéol et Solarenn créent l’Alliance Nature et Saveurs qui vise à déployer le label "Cultivées sans pesticides".

Selon les membres de l’Alliance Nature et Saveurs « l’accueil des distributeurs est très bon ». Une PLV et un site internet ont été créés. © Véronique Bargain

L'annonce d'une marque commune avait été annoncée il y a un peu plus d'un an sur le salon de l'agriculture à Paris (lire ici). Les coopératives Savéol, Solarenn, Sica St-Pol de Léon (Prince de Bretagne) et UCPT (Prince-de-Bretagne) ont lancé le 29 janvier à Rennes, l’Alliance Nature et Saveurs, qui vise à déployer le label "Cultivées sans pesticides".

« L’objectif est de répondre aux attentes sociétales de réduction des pesticides avec une offre claire, explique Pierre-Yves Jestin, président de Savéol. Nos structure travaillent depuis longtemps dans ce sens. Ce label, qui crée une troisième voie entre le bio et le conventionnel, devrait permettre de retrouver la confiance des consommateurs et de valoriser les efforts des producteurs bretons dans la réduction des pesticides ». Le premier produit lancé est la tomate, pour laquelle le label garantit l’absence de traitement de la fleur à l’assiette. Un cahier des charges commun et une charte qualité ont été établis et des contrôles seront réalisés par l’organisme certificateur Certis.

« Ils devraient démontrer l’absence de résidus de pesticides sur les tomates », ajoute Christophe Rousse, président de Solarenn. Sur 200 000 t de tomates cultivées par 176 producteurs des quatre coopératives, soit 50 % de la production française, « l’ambition est que 30-40 % soient labellisés ,  précise Gilbert Brouder, président de l’UCPT.

En 2018, où le label avait déjà été utilisé, les petits fruits labellisés avaient représenté 10 % du marché, soit autant que le bio.

"Ouvert à toute la France et sur d'autres fruits et légumes"

Pour éviter tout mélange en rayon, seules les unités de vente consommateur sont concernées et porteront le logo "Cultivées sans pesticides" avec la mention "Sans traitement de synthèse de la fleur à l’assiette". L’objectif, à terme,  est d’étendre la gamme à d’autres fruits et légumes. Des travaux sont engagés sur la fraise en 2019. Et à Prince de Bretagne, des essais ont été menés en 2018 en potimarron et brocoli et d’autres sont engagés en 2019 en échalote.

« Nous allons travailler sur un cahier des charges "sans pesticides" pour tous les légumes », indique Marc Keranguéven, président de la Sica St-Pol-de-Léon. Et au-delà de la Bretagne, l’ambition de Nature et Saveurs est de fédérer d’autres acteurs autour du label. « Nous sommes ouverts à toute structure en France et à tous les fruits et légumes », déclare Pierre-Yves Jestin.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su