Aller au contenu principal

La Corée mise sur les serres intelligentes

Faiblement dimensionnée, l’agriculture coréenne souffre de la globalisation. Les productions légumières et fruitières sont toutefois celles qui s’en sortent le mieux, en particulier les cultures sous serres.

Pays aux trois-quarts couvert de montagnes, la Corée du Sud a perdu plus de 20 % de ses terres arables depuis 1990. Elles ne couvrent plus que 1,46 million d’hectares, soit un maigre 0,03 ha par habitant. La conséquence d’une urbanisation galopante et de la diminution du nombre d’agriculteurs confrontés à une hausse des importations due à l’Uruguay Round et à des accords de libre-échange conclus avec divers pays. Si les productions légumières et fruitières n’ont pas échappé à ce déclin, elles sont devenues les principales cultures du pays après le riz avec 227 804 ha et 171 094 ha. L’accroissement et la diversification de la demande, liés à la hausse du niveau de vie des Coréens, font que ces productions demeurent un débouché rémunérateur pour les agriculteurs.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su