Aller au contenu principal

Prune : cap sur la réduction des phytos

Le Cefel a montré qu’une réduction des pesticides de synthèse était possible en prune américano-japonaise mais avec un coût de protection bien supérieur.

Les bâches antipluies sur verger de prune américano-japonaise ont fortement diminué la production dans l'essai du Cefel. © Cefel

« Nous avons testé pendant quatre ans la possibilité de réduire les produits phytosanitaires de synthèse sur un verger d’un hectare de prune américano-japonaise September Yummy, annonce Emile Koké du Cefel (Tarn-et-Garonne). L’indice de fréquence de traitement (IFT) chimique a pu être divisé par près de quatre en moyenne sans pénaliser le rendement. » Mais les interventions chimiques ont souvent été remplacées par des produits de biocontrôle. Plus chers et renouvelés plus souvent, ils ont augmenté le coût de la protection sanitaire.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su