Aller au contenu principal

Asperge : 5 précautions pour une replantation

L'apport important de matière organique et un travail d'aération en profondeur du sol diminuent les conditions favorables aux champignons de faiblesse. © C. Befve

La plantation d'une aspergeraie sur une parcelle ayant déjà accueilli des cultures d'asperge comporte des risques de phytotoxicité et de développement de maladies du sol. Mais cela reste possible en prenant quelques précautions.

Extrait de notre dossier Asperge (réservé aux abonné)

 

1 Eliminer au maximum les résidus de griffes de l’ancienne culture pour limiter les risques de développement de fusariose.

 

2 Labourer en profondeur pour favoriser l’aération du sol et le compostage des racines.

 

3 Apporter une fertilisation organique conséquente et planter dans l’entre-rang.

 

4 Préparer la bande de plantation à la rotobêche afin de fabriquer un nouveau profil de sol plus profond, homogène et aéré.

 

5 Planter des variétés vigoureuses et mettre la plante dans une situation poussante pour compenser la pression des champignons pathogènes.

 

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su