Aller au contenu principal

Faible évolution des surfaces de melons

Le Sud-est et le Sud-ouest ont stabilisé leurs surfaces de melon. © B. Bonnet

En légère baisse par rapport à 2018, les surfaces de melons français s’établissent à 12 450 hectares répartis dans les trois principaux bassins de production que sont le Sud-est (5 600 ha), le Centre-ouest (4 100 ha) et le Sud-ouest (2 500 ha). Les autres régions représentant quelque 250 hectares. A l’exception du Centre-ouest qui enregistre un recul, les deux autres régions ont stabilisé leurs surfaces avec toutefois une baisse de 400 ha de cultures sous serres dans le Sud-est au profit de la fraise. A contrario, on constate depuis quelques années une légère augmentation des surfaces cultivées en agriculture biologique. « Les conditions climatiques globalement bonnes cette année devraient permettre l’arrivée des premiers melons français issus des abris chauffés dès le début du mois de mai suivis vers la mi-mai des cultures sous abris non chauffés », indique Catherine Taussig de l’Aprel. Au Maroc où une légère baisse des surfaces a également été enregistrée, le pic de production est désormais terminé. Il ne reste plus que 400 ha de melons plein champ qui devraient se terminer vers la mi-mai pour laisser place nette aux productions espagnoles. Avec 5 050 ha, l’Espagne a enregistré une légère augmentation des surfaces liée à son principal bassin de production Murcia-Alicante. Avec une entrée en production de manière progressive dès la première quinzaine de mai, le melon espagnol devrait être très présent à partir du 15 mai et durant tout le mois de juin. A noter toutefois de fortes pluies mi-avril qui pourraient avoir des conséquences sur les nouaisons en cours, voire sur les cultures en place. Autre fait notable depuis plusieurs années, la poursuite des cultures par certains opérateurs en juillet et août… qui pourrait venir perturber le marché français.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su