Aller au contenu principal
Phyto arbo

Des pucerons sur pomme mais moins de tavelure

Avec le printemps pluvieux, la pression de la tavelure était une crainte en pommier. Ce sont finalement les insectes qui ont donné le plus de fil à retordre : pucerons, carpocapses et tordeuses de la pelure ont apprécié les températures chaudes de l’été.

« On attendait la tavelure et ce sont les pucerons qui ont été les plus difficiles à maîtriser », résume en quelques mots Jean-Louis Sagnes, de la chambre d’agriculture du Tarn-et-Garonne. Ce constat vaut pour toutes les régions productrices. La douceur de l'hiver a favorisé des reprises d'activité précoces pour les pucerons. Les premières fondatrices de pucerons cendrés ont été observées dès la mi-février en Aquitaine. « Sur certaines variétés et sur certains secteurs, les repiquages après floraison ont été difficiles à maîtriser et ont pu nécessiter plusieurs réinterventions pour un résultat parfois décevant », continue le technicien du Tarn-et-Garonne.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su