Aller au contenu principal

Brassicacées : Le contrôle biologique passe le test

L’efficacité des ennemis naturels de la mouche du chou et des pucerons des choux a été évaluée sur cultures de navet et de brocoli. La part de la régulation biologique dans le contrôle de ces ravageurs est non négligeable et bénéfique en situation de forte pression.

La lutte biologique constitue un levier important du contrôle des ravageurs dans une optique de réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires. Mais si le service de régulation des ravageurs par leurs ennemis naturels est incontestable, peu d’études l’ont jusque-là réellement quantifié. Les travaux de la thèse de Xavier Mesmin (1), effectuée entre 2014 et 2018 dans l’unité mixte de recherche IGEPP (2), visaient à évaluer et quantifier le niveau de régulation de ravageurs des brassicacées par leurs ennemis naturels.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su