Aller au contenu principal
 Salon

Fruit Attraction : les raisons d’un succès

Pour cette onzième édition, le salon madrilène bat encore des records. On observe une véritable évolution et pas seulement dans les chiffres de fréquentation.

D’année en année, le nombre de halls occupés par Fruit Attraction augmente sur le site de la Feria de Madrid. Une explication à ce succès ? Pour Raúl Calleja, directeur du salon depuis ses débuts, « il s’agit d’abord d’une volonté ». Fruit Attraction a été voulu par les exportateurs espagnols. « En Espagne, le secteur est très bien organisé, précise le directeur. C’est un véritable investissement. Nous invitons un millier d’acheteurs du monde entier pour lesquels nous prenons en charge transport et logement ». « C’est vraiment un salon pour le business. Ce n’est pas le salon de l’agriculture », ajoute-t-il en souriant. Cette année, il y avait des acheteurs de 90 pays.

Cette forte présence des acheteurs est en effet un des facteurs de réussite. Ils ont été nombreux français comme internationaux à sillonner le pavillon France. Certains étaient invités par Business France en charge de l’espace français. Pascale Thieffry (Business France) explique : « Comme on a droit d’inviter un certain nombre d’acheteurs en fonction de la superficie que l’on occupe, on a invité par le biais de Fruit Attraction, des acheteurs de certains marchés récemment ouverts aux produits français (Thaïlande, Malaisie, Vietnam…). On fait, en plus, venir nos experts marchés basés dans ces pays qui les accompagnent durant le salon ». Le pavillon France est bien sûr un passage obligé.

Période et situation géographique ont aussi été bien pensées. La capitale espagnole a été voulue par les exportateurs espagnols dès le début. « Venir à Fruit Attraction à Madrid, c’est très facile pour moi. Le salon est en plus à deux arrêts de métro de l’aéroport. J’ai aussi déjà été invitée parle salon français Medfel, mais, pour aller à Perpignan, c’est une vraie galère », témoigne par exemple Stéphanie Picard, acheteuse venue de Suisse.

Les conférences organisées sur Fruit Attraction ont aussi gagné en professionnalisme. Parmi elles, le Biofruit Congress, avec des conférences en anglais et espagnol, et sponsorisés par des opérateurs comme Prince de Bretagne ou Idyl. Les participants ont pu, par exemple, participer à la présentation de modèles caractéristiques à certains pays (Biocoop pour la France) à travers le prisme fruits et légumes. Les acteurs du zéro résidu de pesticides intervenaient également lors de ce colloque “bio”. Nous y reviendrons dans FLD Hebdo et sur ce site.

Autre conférence notable : “Le Brexit et les fruits et légumes : les perspectives pour le Royaume-Uni et l’Espagne”. « C’est intéressant à suivre parce que, s’il y a un Brexit dur, les productions espagnoles qui étaient jusque-là envoyées au Royaume-Uni se retrouveront sûrement sur les marchés français », confirme à FLD Jérôme Frouté, conseiller pour les affaires agricoles pour l’Espagne et le Portugal de l’ambassade de France à Madrid.

Raúl Calleja, directeur de Fruit Attraction : « C’est vraiment un salon Business et un investissement pour les exportateurs espagnols : nous  invitons un millier d’acheteurs du monde entier ».

Lire aussi nos premiers sujets Fruit Attraction 2019

Une présence française encore accrue

FLD et RFL reçoivent un prix à Madrid

Princesse Amandine s’implante en Espagne

Innatis dévoile Zingy, sa nouvelle variété club

FDA International met l’accent sur les bulbes et les légumes anciens

Ferme de Normandie lance une gamme micro-ondable avec sauces

Une association pour la châtaigne Bellefer

Idyl sécurise ses approvisionnements en agrumes bio

France Food fête le fruit rouge, de plus en plus tendance et écoresponsable

Des poireaux bio pour Planète Végétal

Butet va centraliser son activité

Champiland se lance dans la production de shiitakés

ProNatura met en lumière ses filières exotiques

Perle du Nord s’engage à fond dans les démarches RSE

La filière fruits et légumes française accueillie par l'ambassadeur

D'autres infos Fruit Attraction à venir les jours prochains sur ce site et dans FLD Hebdo.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su