Aller au contenu principal
Bio

Filière bio : accompagner le changement d’échelle

Avec un marché en hausse et les changements sur les aides, la filière bio s’interroge sur les évolutions à mener pour le changement d’échelle. Exemple en Bretagne.

En Bretagne, le marché et la production biologiques sont en plein développement. « La consommation bio par habitant y est une des plus élevées de France, a précisé Denis Paturel, administrateur d’Initiative Bio Bretagne (IBB), lors des 4es Rencontres professionnelles de la filière bio en Bretagne. La production, la transformation et la commercialisation y sont aussi en plein essor. » Fin 2017, la région compte 2 600 producteurs bio, dont 800 à 900 en fruits et légumes, et 1 200 opérateurs de l’aval.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Tendance : évolution en ordre dispersé

    Le commerce est resté décevant pour le chou-fleur, l’endive et le poireau, les ventes manqu

  • Vignette
    Perspective : un contexte moins favorable

    La poursuite des vacances scolaires dans deux zones sur trois, dont la région parisienne, et la f

  • Vignette
    Carotte

    Tendance : Les arrachages sont restés difficiles, après les intempéries, et les écarts de

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance : Le marché est resté peu évolutif, sur l'ensemble de la semaine.

  • Vignette
    Concombre

    Tendance : La saison française s'est mise en place, avec le début d

  • Vignette
    Endive

    Tendance : Le marché est resté morose, ces derniers jours.