Aller au contenu principal

Plan pollinisateurs : faudra-t-il pulvériser de nuit  ?

Le Plan pollinisateurs annoncé par le ministère de l'Agriculture en août prévoit la mise en oeuvre d'une nouvelle version de l'arrêté Abeilles. Celle-ci pourrait interdire la pulvérisation de la plupart des produits phytosanitaires en période de pollinisation, rendant ainsi les traitements possibles seulement la nuit pendant la floraison.

© RFL

Le volet réglementaire du Plan pollinisateurs a été présenté aux filières agricoles, le 18 décembre. Le gouvernement souhaite laisser plus de temps pour les concertations par rapport au calendrier envisagé initialement. Le Plan pollinisateurs avait été annoncé dès le 6 août par le ministère de l'Agriculture dans le cadre de la dérogation néonicotinoïdes accordée à la betterave et devrait comporter quatre axes : améliorer la connaissance sur les pollinisateurs, mobiliser les leviers économiques, lutter contre les agresseurs et protéger les pollinisateurs des produits phytos. Les principales nouveautés viendront du volet protection, avec l'application de mesures préconisées dès 2013 par l'Anses.

De nouveaux tests pour les homologations

Ce nouveau texte pourrait étendre l'interdiction de pulvérisation en période de pollinisation aux fongicides et aux herbicides, en plus des insecticides et acaricides interdits pendant cette période depuis 2003 par l'arrêté Abeilles. De plus, en 2013, l'Anses estimait que « seule la luminosité peut être proposée comme condition indicatrice de l'absence d'activité de butinage », ce qui pourrait conduire à une interdiction de pulvériser en journée pendant la période de floraison. Mais le Plan pollinisateurs pourrait aussi modifier en profondeur les processus d'obtention des autorisations de mise sur le marché (AMM) et de la mention Abeilles, en ajoutant des tests plus précis préconisés par l'Anses à toute demande de dérogation à l'arrêté de 2003 : toxicité larvaire, toxicité chronique, retour à la ruche, toxicité aiguë sur les bourdons... 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Maraîchage : les semis papier à l’essai
La technique des semis papier en maraîchage bio a été expérimentée en 2019 par la station d’expérimentation du Sileban, en…
Hauts-de-France : Premières certifications produit HVE Niveau 3 pour Natur’Coop
Quatre légumes de la coopérative nordiste disposent de la précieuse certification. D’autres devraient suivre dans les deux…
Agroécologie et bio : devant la multiplicité des labels, il y a un besoin urgent de communiquer… sans les emballages !
Le CTIFL a organisé le 1er février un webinaire sur l’agroécologie et les fruits et légumes, pour faire suite à celui du 17…
Les producteurs anticipent la disponibilité de la main-d’œuvre saisonnière
Les producteurs de fruits et légumes tentent d’anticiper et de sécuriser la disponibilité de la main-d’œuvre…
Crues en Lot-et-Garonne : d'importants dégâts encore difficilement évaluables pour les producteurs de fruits et légumes
La crue exceptionnelle de la Garonne en Lot-et-Garonne va compromettre de nombreuses cultures. Les pertes de récoltes de légumes…
layani
Stéphane Layani, président-directeur général de la Semmaris : « Défendre le modèle vertueux des marchés de gros »
Effet Covid-19, « train des primeurs », développement en région… Stéphane Layani évoque aussi la réflexion en cours concernant un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes