Aller au contenu principal

Dossier Asperge : du bio sur 80 hectares

Producteur d’asperges depuis 1998, Frédéric Poupard a fait le choix du bio en 2008, par conviction et pour le challenge technique que cela représente.

Ingénieurs agricoles de formation, Frédéric et Laura Poupard se sont installés en 1998 à Longué-Jumelles (Maine-et-Loire) sur une exploitation de polyculture-élevage. « L’exploitation comptait déjà de l’asperge blanche, précise Frédéric. Peu à peu, nous nous sommes spécialisés sur cette production, parce qu’il y avait des débouchés et par intérêt pour l’asperge que mon père et mon grand-père cultivaient déjà. » En 2003, les producteurs introduisent l’asperge verte, qui représente aujourd’hui 40 % des volumes. Puis, en 2008, ils passent à l’agriculture biologique, « par sensibilité, parce que j’en avais marre de traiter et pour le challenge technique que cela représente », indique Frédéric.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su