Aller au contenu principal

Le net se lance dans les courses

La part des ventes en ligne de fruits et légumes progressent doucement mais sûrement. Pour s’y engager, il nécessite une organisation pour le conditionnement et une réflexion sur la livraison.

Les ventes en ligne de fruits et légumes vont se développer mais les acteurs de la distribution misent sur l'omnicanal : différents circuits complémentaires. © Nerthuz - stock.adobe.com

« Tous les indices indiquent une augmentation de la part du marché de la vente en ligne des fruits et légumes jusqu’à 7 % d’ici 2030 », indiquait le rapport de tendance de Fruit Logistica de 2018. « Actuellement dans la grande distribution, le e-commerce représente 2 à 3 % des parts de marché des fruits et légumes », rapporte Christian Hutin du CTIFL. Dans les entreprises spécialisées dans le e-commerce alimentaire du frais, les fruits et légumes sont souvent à la base de l’offre.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su