Aller au contenu principal
Bio

Des engrais verts dans les vergers

Les engrais verts en arboriculture biologique étaient à l’honneur d’une journée technique fin 2018, sur le domaine de Gotheron. Au programme : conseils, partage d’expérience et mise en avant de solutions innovantes.

Le projet Placohb mis en place sur des parcelles expérimentales du domaine de Gotheron teste plusieurs associations de plantes. © P. Garcia

« Qui ici utilise des engrais verts ? ». A cette question, seules trois mains se sont levées parmi la trentaine d’arboriculteurs rassemblée lors d’une journée technique organisée par le Grab sur le domaine de Gotheron (Drôme). Preuve s’il en fallait de l’intérêt de cette journée technique. « Les engrais verts suscitent de plus en plus d’intérêt chez les agriculteurs car ils présentent de vraies perspectives de développement et peuvent s’adapter à de nombreuses filières », a expliqué Claude-Eric Parveaud, arboriculteur et technicien à l’Itab. Pierre Berger a confirmé, lui qui a trouvé dans les engrais verts un partenaire idéal pour son exploitation de 10 ha de noyers : « Les engrais verts m’ont permis de régénérer la vie biologique de mon verger en luttant notamment contre le tassement des sols et la lixiviation des nitrates* ».

Installer des bandes fleuries pour régénérer son verger

Les engrais verts sont principalement utilisés pour l’aménagement de bandes fleuries à proximité immédiate des cultures. En réduisant le travail du sol et en apportant une végétation nouvelle, ce dispositif permet en effet de régénérer l’écosystème du verger en proposant un habitat pour de nombreuses espèces qui vont chasser les ravageurs détruisant les cultures. « Les bandes fleuries sont fortement préconisées notamment pour les premières années du verger, avant d’opter au bout de quatre à cinq ans pour un enherbement permanent », a rappelé Jean-Luc Petit, arboriculteur converti aux engrais verts. A terme, les études montrent qu’un vrai cercle vertueux se met en place, avec des gains de productivité significatifs pour le verger. De la théorie à la pratique, l’ensemble des convives ont d’ailleurs été invités à observer le travail de recherche mené dans le cadre du projet Placohb sur les parcelles expérimentales Grab/Inra du domaine de Gotheron. Véritable laboratoire à ciel ouvert, plusieurs associations de plantes sont ici testées pour proposer des solutions adaptées à tous types d’exploitations.

*Lixiviation des nitrates : dissolution d’éléments minéraux dans le sol suite à des pluies abondantes ou à l’irrigation d’un champ.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su