Aller au contenu principal
Campagne de crise

350 000 € pour les fruits d’été et les légumes primeurs

© Claire TILLIER

Fruits d’été en avance, abondance de l’offre européenne… Interfel a lancé une consultation de crise. Une enveloppe de 350 000 € a été débloquée pour une nouvelle communication. Elle est financée à 80 % par l’Etat (à travers FranceAgriMer qui apporte 280 000 € donc), les 20 % restant provenant de l’interprofession des fruits et légumes. La campagne consiste en quatre spots vidéo de 10 secondes diffusés sur TF1 et France Télévisions (aussi disponibles sur YouTube) diffusés entre le 24 juillet et le 6 août. Les fruits concernés (melon et abricots), mais aussi les légumes primeurs (carottes et poireaux) y sont mis en scène à travers des recettes où toutes les étapes sont filmées en accéléré et en stop motion (les éléments s’animent tous seuls). On sait que la cuisine constitue encore un frein à la consommation des fruits et légumes. Une campagne de promotion relayée par les médias notamment suite au communiqué de presse diffusé par le ministère de l’Agriculture et les propos de du ministre Stéphane Travert témoignant de son soutien à la filière Fruits et légumes d’été. « Les fruits et légumes frais sont essentiels au plaisir de la table, à une alimentation saine et diversifiée et à un bon équilibre nutritionnel. La dégustation des produits de saison issus de nos territoires participe aussi d’une meilleure adéquation de nos modes de consommation aux rythmes de la nature », rappelle le communiqué. « Le slogan 5 fruits et légumes par jour a des effets qui ont diminué. Il s’agit de remettre de la pédagogie dans la consommation », a par exemple expliqué le ministre de l’Agriculture sur LCI notamment.

Sur le même sujet, lire aussi la brève : "Campagne de promotion : prolongation"

Découvrir les spots ici

À lire aussi

  • Vignette
    Tendance : évolution en ordre dispersé

    Le commerce est resté décevant pour le chou-fleur, l’endive et le poireau, les ventes manqu

  • Vignette
    Perspective : un contexte moins favorable

    La poursuite des vacances scolaires dans deux zones sur trois, dont la région parisienne, et la f

  • Vignette
    Carotte

    Tendance : Les arrachages sont restés difficiles, après les intempéries, et les écarts de

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance : Le marché est resté peu évolutif, sur l'ensemble de la semaine.

  • Vignette
    Concombre

    Tendance : La saison française s'est mise en place, avec le début d

  • Vignette
    Endive

    Tendance : Le marché est resté morose, ces derniers jours.