Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Un glyphosate déjà interdit

C. G.
21 jan 2019

Le tribunal administratif de Lyon a annulé l’autorisation de mise sur le marché (AMM) du Roundup Pro 360 à base de glyphosate qui avait été délivrée par l’Anses (1). Ce jugement du 15 janvier 2019 qui ne porte que sur un seul produit parmi des dizaines, a été pris en application du principe de précaution suite à une saisine par le Criigen (2). L’Anses a pris connaissance de cette décision et conteste toute erreur d’appréciation dans la dangerosité du produit que sous-entend le jugement. L’agence dit appliquer chaque jour le principe de précaution par une évaluation des risques rigoureuse par des comités d’experts scientifiques indépendants. Elle a d’ailleurs, dès 2016, retiré les AMM de 126 produits à base de glyphosate contenant un coformulant potentiellement génotoxique.

(1) Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail.(2) Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique.
Publicité