Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Conseil spécialisé des oléagineux

Triturations française et européenne de colza en baisse

Kévin Cler
01 avr 2019

Les industriels se tournent un peu plus vers le tournesol et le soja, plus attractifs que le colza en termes de compétitivité.

ForMyKerttu (pixabay)

Les industriels français et européens devraient triturer moins de graines de colza en 2018/2019 par rapport à la campagne 2017/2018, selon le Conseil spécialisé pour la filière oléagineux, protéagineux, fourrages séchés et plantes textiles de FranceAgriMer (Fam) réuni le 19 mars. Dans le détail, la trituration de l’Europe des Vingt-Huit passerait de 24,9 Mt à 23,5 Mt d’une campagne sur l’autre, et tomberait à « 22,7 Mt pour la campagne 2019/2020, selon Eurostat », rapporte l’organisme public. En France, Fam table sur une trituration 2018/2019 à 4,05 Mt, contre 4,27 Mt en octobre 2018, et 4,3 Mt en 2017/2018.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité