Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Phytos

Traitements : la pression réglementaire s’accentue

Christian Gloria
29 avr 2019

Réévaluations, critères d’exclusion, phytopharmacovigilance, dérogations… les produits phytosanitaires sont soumis à des contrôles réglementaires drastiques qui pèsent de plus en plus sur leurs utilisations. À la clé, la remise en cause de certains usages et la disparition programmée de spécialités parfois très utilisées.

V .Marmuse
Le chlorothalonil va être retiré du marché des fongicides, en particulier ceux appliqués sur céréales. Cette décision européenne pourrait prendre effet dès 2020.

Ça sent le sapin pour le chlorothalonil. Ce fongicide est largement utilisé en céréales pour son efficacité sur les maladies foliaires et parce qu’il ne rencontre aucune résistance de la part des pathogènes au contraire de beaucoup d’autres molécules (triazoles, strobilurines, SDHI…). Mais le 22 mars 2019, la Commission européenne a décidé de ne pas renouveler l’approbation de cette substance active. Deux éléments lui ont été fatals : la présence de métabolites indésirables issus de sa dégradation dans les eaux et le nouveau classement cancérigène C1B proposé pour cette molécule par l’Efsa(1).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité