Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Brasserie - Malterie

Taux de protéines optimal pour les orges de brasserie 2018

Matías Desvernois
26 nov 2018

Les bons chiffres continuent de tomber concernant les orges de brasserie françaises. Avec près de 10,5 % de protéines, un haut potentiel à l’export est attendu par la filière.

Carolineandrade Pixabay

Tous les voyants sont au vert s’agissant de la récolte 2018 des orges de brasserie “made in France”. Avec respectivement 10,5 % et 10,3 % de protéines pour les variétés d’hiver et de printemps, la filière peut sérieusement renforcer sa position de leader sur la scène internationale. Une situation idéale, pas si évidente il y a de cela quelques mois. 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité