Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Sortie du glyphosate : l’AGPB demande un accompagnement de l’État

06 mai 2019

Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé), Éric Thirouin, auditionné le 2 mai par la mission parlementaire “Stratégie de sortie du glyphosate”, a demandé un accompagnement de l’État pour mettre fin à l’usage de cet herbicide, comme prévu par Emmanuel Macron, selon une information de notre confrère Agra Presse. « On veut bien aller de l’avant si les contraintes économiques sont compensées », a-t-il déclaré. D’après ses chiffres, l’interdiction du glyphosate représente une facture pour les grandes cultures de 950 M€ par an. Cela constitue un surcoût de 50 à 160 €/ha, équivalant au revenu agricole lui-même, situé entre 5 000 et 10 000 € (en moyenne par actif familial depuis 2013).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité