Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Pac

Second pilier : un fort soutien de la Région aux investissements en Picardie

Valérie Noël
15 nov 2018

La Picardie devait réviser la maquette financière de son PDR pour donner plus de poids aux soutiens aux investissements, qui rencontrent un vrai succès. Les exploitations céréalières ne sont pas les plus aidées mais elles sont aussi visées.

J.-C. Gutner
La région soutient notamment l'achat collectif de matériel spécifique destiné à des cultures telles que le lin.

À petite région, petit budget ? La Picardie qui compte 1,3 million d’hectares de SAU dont 90 % de terres arables, a récupéré un budget Feader de seulement 103,50 €/ha. C’est peu au regard de ses consœurs, et elle se place au 20e rang dans le classement des soutiens, juste devant l’Ile-de-France. Si dans le budget initial, la priorité était clairement donnée aux Maec, avec 31 millions d’euros (M€) soit 22 % du budget total (voir En chiffres), les derniers arbitrages devraient rebattre les cartes. En juin dernier, la région a proposé de grossir légèrement cette enveloppe, à 32 M€, tout en réorientant une partie des soutiens non utilisés dans le cadre de l’installation vers les aides aux investissements physiques (mesure 4).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité