Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Pac

Second pilier : les productions végétales mal servies en Poitou-Charentes

Valérie Noël
23 nov 2018

Tourné sur l’élevage ou le bio, le plan de développement rural du Poitou-Charentes fait une place réduite aux productions végétales. Globalement, la politique régionale n’est pas non plus toujours favorable aux cultures.

N. Ouvrard
Le conseil régional n'a pas une politique agricole particulièrement favorable aux grandes cultures, notamment en ce qui concerne la gestion de l'eau.

La Nouvelle Aquitaine est une exception. Avec la Normandie, elle fait partie des deux régions qui ont réussi à unifier les Plans de développement rural (PDR) des anciennes régions qui la composent. Sa motivation : « éviter toute discrimination entre les bénéficiaires des anciens territoires », signale-t-elle dans un document publié en juin 2018. Toutefois, ce souhait ne vaut pas pour toute sa politique agricole. Fin juin, les élus ont décidé de conserver les règlements d’intervention des trois anciennes régions à propos de la création des retenues d’eau, un sujet très polémique.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité