Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Recherche variétale

Progrès notables sur les rendements

Christian Gloria
06 avr 2001

Le lupin de printemps est beaucoup plus répandu en France que le lupin d´hiver. Les deux types de lupins ne supportent pas les sols trop calcaires (plus de 2 % de CaCO3 dans la terre fine). Ils sont sensibles aux excès d´eau et leur potentiel de rendement est inférieur au pois. Mais ils se rattrapent à travers la qualité nutritionnelle de leurs graines (voir par ailleurs). La marge de progrès variétal est énorme pour le lupin. Divers caractères nécessitent d´être améliorés si on souhaite voir s´installer cette plante durablement en France : productivité et régularité, tolérance à l´excès d´eau, précocité, moindre sensibilité à l´anthracnose... Parmi les variétés de printemps, le renouvellement se fait un peu attendre. Trois nouveautés vont être proposées à l´inscription.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité