Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Pour la petite histoire…

Rédaction La Dépêche
19 nov 2013

En achetant le groupe Pantin, en 1994, l’entreprise Soufflet prend aussi possession des Malteries franco-belges. Avec quatre sites, dont celui de Pithiviers (45), ce groupe fait à l’époque figure de mastodonte pour l’entreprise familiale auboise. Son activité de maltage change alors de braquet. Produisant du malt depuis 1920, l’usine loirétaine, tournant 7 j/7 365 jours par an, renferme aussi la seule unité de torréfaction française. Le Groupe Soufflet dispose d’un autre site de torréfaction en République tchèque.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité