Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Petit profit avec le blé haut de gamme CRC

Christian Gloria, C. G.
15 sep 2019

Le blé comportant la certification CRC apporte un surplus de rémunération aux producteurs qui ont souscrit à ce type de contrat. Exemple sur des blés améliorants de Beauce livrés à la coopérative de Boisseaux.

C. Gloria
Cette parcelle de blé Galibier CRC se doit d'être à plus de 250 mètres des axes routiers.

La culture du blé CRC impose quelques contraintes. À Oinville-Saint-Liphard dans la Beauce de l’Eure-et-Loir, Pascal Vauzelle consacre une part de ses 140 hectares à ce mode de Cultures raisonnées contrôlées(1). Exemple : une parcelle de 10 hectares a été semée avec le blé de force Galibier. En ce milieu du mois de juin, les épis sont beaux, sains et les grains sont en cours de remplissage. La tenue de tige est bonne sur ce blé sensible à la verse. Il est vrai qu’il a reçu deux applications d’un régulateur de croissance. Produit utilisé : Moddus et non un raccourcisseur de type Cycocel comme il s’en utilise plus largement sur céréales.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité