Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Meunerie

Opération séduction de l’ANMF au Salon de l’agriculture 2019

Rodolphe de Ceglie
11 mar 2019
Rodolphe de Ceglie
Du nettoyage du grain au tamisage des farines, chaque étape de la mouture était représentée dans cette maquette animée.

 

Une maquette animée d’un moulin, des minotiers ou encore des étudiants de l’École nationale de la meunerie et des industries céréalières (Ensmic), l’Association nationale de la meunerie française (ANMF) a profité du Salon de l’agriculture à Paris pour rencontrer le grand public au sein de l’espace Céréales du stand de l’Odyssée végétale. Les Français connaissent les producteurs de blé tendre et les boulangers, mais entre les deux, ce n’est pas toujours très clair, estime en substance Valérie Mousquès-Cami, responsable de la communication de l’ANMF.

Animation pédagogique et présence renforcée

Attraction des plus pédagogiques mise à disposition par les Moulins Viron, la maquette animée d’une minoterie donnait à voir toutes les étapes de transformation du grain de blé tendre en farine. Par ailleurs, meuniers, étudiants et professeurs de l’Ensmic ont également joué le jeu en présentant cette profession ancestrale, mais finalement peu connue… et «qui recrute», comme le rappelle
Valérie Mousquès-Cami. D’après l’ANMF, l’espace a accueilli près de 20
000 visiteurs sur la semaine.

Publicité