Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Les plateformes participatives pour compléter le financement de son projet

Sophie Thillaye
08 fév 2019

Faire financer ses projets par des particuliers et non plus par des banques, c’est possible. L’appel au financement participatif, ou crowdfunding, peut être une solution. Encore faut-il choisir une stratégie adaptée à son projet pour réussir sa campagne. Éclairages.

Pixabay
Une campagne participative de financement peut se faire pour des dons, des prêts ou des actions.

Le financement participatif, sous forme de dons, de prêts ou d’investissements, intervient comme une alternative, soit parce que le projet est trop petit pour intéresser les banques, soit parce qu’il est jugé trop risqué », indique Florence de Maupeou, coordinatrice de Financement participatif France, l’association des professionnels du crowdfunding. De plus, « les banques couvrent rarement un projet à 100 % des besoins financiers, c’est plutôt de l’ordre de 70 % à 80 % », souligne Lionel Lasry, président et cofondateur d’Agrilend, une plateforme de prêt participatif agricole.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité