Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Les variétés d'orges d’hiver six rangs ont trouvé la voie de la brasserie

Christian Gloria, C. G., C. G.
24 juin 2019

En France, les efforts de sélection ont permis de créer des escourgeons de qualité brassicole, ce qui n’existe pas dans les autres pays producteurs. La qualité de ces orges se rapproche de celle des variétés de printemps.

C. Gloria
En moyenne, huit nouvelles variétés d'escourgeons sont inscrites chaque année en France, avec une part importante prise par les orges de qualité brassicole.

C’est une spécialité française. Les semenciers ont travaillé les orges d’hiver six rangs pour en obtenir des variétés brassicoles, à côté de celles fourragères. Les résultats ont porté leurs fruits. La liste du CBMO(1) comporte huit variétés recommandées en malterie et brasserie. Et parmi les huit nouveautés inscrites au catalogue officiel des variétés en France, il y a cinq variétés de qualité brassicole. « Or, en 2012, il n’y avait que deux variétés d’escourgeons de qualité brassicole supérieure (classe A) », note Florent Cornut, directeur développement de Secobra Recherches.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité