Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Les esprits s’échauffent sur les techniques de mutagénèse

Christian Gloria
26 déc 2018

La mutagénèse est une des techniques utilisées par les sélectionneurs pour obtenir de nouvelles variétés. Elle est pointée du doigt par des ONG qui considèrent qu’elle produit des OGM cachés. La Cour de Justice de l’Union européenne semble leur donner raison. Décryptage.

Inra
Pour l'amélioration des plantes, les NBT regroupent plusieurs techniques pouvant permettre de modifier plusieurs gènes à la fois.

S’agit-il ou non d’OGM ? Sur les variétés de colza et de tournesol résistantes à des herbicides obtenues avec des techniques de mutagénèse, la polémique bat son plein entre des ONG environnementalistes (rejointes par la Confédération paysanne) et d’autres organisations professionnelles agricoles (voir page 8). Le débat va plus loin puisqu’il concerne des nouvelles technologies de sélection regroupées sous le vocable de NBT (new breeding techniques). Parmi ces NBT, il y a des techniques de mutagénèse dirigée ciblant des ruptures du brin d’ADN pour rendre inactifs des gènes, les remplacer ou en modifier l’expression.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité