Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Les coops au secours de leurs adhérents

Lucie Debuire et Valérie Noël
11 oct 2016
Beaucoup de coopératives cherchent à faciliter la mise en route de la nouvelle campagne après la piètre moisson 2016.

Lors de la récolte 2016, 500 euros/ha de moins en moyenne ont été produits, c’est autant en moins pour démarrer 2016-2017. " De façon assez générale, les coops ont mis en place des dispositifs pour pallier le déficit de trésorerie à court terme ", observe Vincent Magdelaine, directeur de Coop de France métiers du grain. Elles ont souvent négocié avec les banques des prêts à court terme à taux quasiment nuls pour aider leurs adhérents à financer le prochain cycle de production. Certaines ont opté en parallèle pour des avances de paiement.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité