Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Choix d´un herbicide

Les arrières-effets existent aussi pour des produits foliaires

29 aoû 2001
Sur céréales, on peut presque affirmer que les herbicides à pénétration foliaire stricte ne montrent pas d´arrières-effets sur les cultures suivantes.

Presque seulement car l´utilisation de produits à base d´hormones comme le clopyralid (Bofix, Ariane,...) ou le fluroxypyr (Starane 200...) s´accompagne de restrictions d´emploi. Recommandation de Dow AgroSciences sur ce type d´herbicide : &quote;Avant toute implantation de cultures sensibles (légumineuses, colza, pois, composées), il faut respecter un délai minimum de quatre mois après le traitement.&quote; Ces molécules peuvent persister dans le sol et pénétrer dans une plante au moment de sa germination. Seulement si le semis de cette plante a été réalisé trop tôt après l´application de l´hormone.
Herbicides en mélange ou en programme, les arrières-effets se cumulent
La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité