Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Le sorgho français se sent pousser des ailes

Christian Gloria
22 déc 2014

Le sorho a progressé de 51 % en surface en France ces deux dernières années. La sole dépasse les 63 000 ha en 2014.

Cette culture finirait-elle par se trouver une place de choix dans la fabrication des aliments du bétail ?  La majeure partie de la production française va vers ce débouché. Mais le sorgho pâtit encore d'une image un tantinet négative auprès des fabricants. " Il y a une méconnaissance de la part de certains d'entre-eux. Le sorgho est toujours suspecté de renfermer des tanins. Or, toutes les variétés cultivées en France sont sans tanins, rappelle Marc Berger, gérant de Courtage du Val de Loire. Il y a une confusion avec les productions argentine ou américaine dont certaines variétés renferment des tanins. "

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité