Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Sandwicherie

Le Gaulois Professionnel joue la carte France en boulangerie

Yanne Boloh
23 sep 2019

La boulangerie, dont les ventes de sandwiches et wraps explosent, consomme des volailles à 85 % importées. D’où la stratégie de reconquête de LDC avec Le Gaulois Professionnel.
 

mp1746 (Pixabay)

Quelque 29600 points de vente, un chiffre d’affaires de 11,2 Md€, en croissance de 31,3 % en dix ans, grâce aux sandwiches et autres menus: la boulangerie française se porte bien, mais… elle importe 85 % des volailles qu’elle met en œuvre. LDC, lui, propose de mettre en valeur sa volaille française. C’est le cas à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), chez Philippe Le Horst: « LDC a mis un ensemble de PLV [publicité sur le lieu de vente: kakémono, drapeaux, stickers, présentoirs...] à ma disposition et les clients savent donc qu’ils consomment de la volaille française ». 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité