Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Enquête

Le bio prend son envol en grandes cultures

Christian Gloria
14 mar 2019

Les grandes cultures sont le parent pauvre de l’agriculture biologique. Mais un frémissement se fait sentir ces dernières années avec une accélération des conversions en bio.

V. Marmuse
Le blé tendre représente un peu plus de 20 % des 390 000 hectares de grandes cultures bio hexagonales.

En quelques années, les grandes cultures en bio ont presque doublé. Et l’ambition gouvernementale est de multiplier par deux cette surface d’ici cinq ans. Lors de la seconde rencontre des grandes cultures bio le 22 janvier à Paris, Emmanuel Leveugle, vice-président du groupe Bio grandes cultures des interprofessions Intercéréales et Terres Univia, a présenté les chiffres de la progression des grandes cultures en bio : « Il y a une vague de conversion en cours importante. Les surfaces en grandes cultures bio étaient de 250 000 hectares il y a quatre ans. Elles approchent les 400 000 hectares en 2017. » Ces données intègrent les surfaces en conversion qui sont de 140 000 hectares.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité