Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Libre échange

L’AGPB et Coop de France vent debout contre le Mercosur

Kévin Cler
29 juil 2019

L’accord prévoit un contingent à droit zéro de 1 Mt de maïs grains et sorgho sur l’UE.

Les Brésiliens sont hyper compétitifs en termes de production de maïs, et nous sommes actuellement protégés par des barrières tarifaires », prévient Nicolas Ferenczi, responsable des relations internationales de l’AGPB. Or, l’accord obtenu fin juin 2019 entre l’UE et les pays du Mercosur (Mercado del sur) dans le but d’instaurer un traité de libre-échange entre les deux blocs - qui pourrait entrer en vigueur dans deux ans d’après Cécilia Malmstrom, Commissaire européenne au Commerce - prévoit notamment un contingent à droit zéro de 1 Mt de maïs grains et de sorgho sur l’UE.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité