Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

En méthanisation, la voie est grande ouverte à l’injection

Hélène Claude, H. C.
12 juil 2019

Les projets de méthaniseurs en grandes cultures se multiplient, faisant la part belle à l’injection. Seule ombre au tableau : des tarifs de rachat qui pourraient évoluer à la baisse. Mais la filière se bat pour conserver des conditions favorables au développement du biogaz.

J.-M. Nossant/Archives
La voie de l'injection du biogaz dans le réseau est celle plébiscitée par les producteurs de grandes cultures en méthanisation.

Combiner les avantages agronomiques des cultures intermédiaires avec une nouvelle activité source de revenus : la méthanisation séduit de plus en plus de producteurs de grandes cultures. La dynamique s’inscrit dans celle plus générale de la filière de méthanisation agricole. Jusqu’en 2017, une cinquantaine d’unités voyaient le jour par an. Depuis, le rythme s’est intensifié pour atteindre plus de 500 unités en fonctionnement au début 2019.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité