Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

La récente concentration des industriels des semences n'a pas de conséquence négative selon l'OCDE

C. G.
16 déc 2018

L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) montre dans un rapport de plus de 200 pages (1) sur les effets de la concentration d’entreprises sur le marché de la semence que les impacts sur le commerce et la R&D ne sont pas négatifs.

N. Ouvrard
La concentration des firmes semencières n'entraînent pas une baisse des innovations.

C’est une mine d’informations sur les activités semencières de divers pays du globe. Il fait le point sur les mesures prises par les autorités de la concurrence notamment suite aux fusions de Dow et DuPont, de Bayer et Monsanto et à l’acquisition de Syngenta par ChemChina, des sociétés présentes aussi bien sur le marché des semences que des produits phytosanitaires.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité