Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

La CR demande l’autorisation de la vente directe de céréales

Agra
27 fév 2018

Un céréalier a effectué une vente directe auprès d’un éleveur le 21 février dans le Loiret, d’après la Coordination rurale, qui appelle à légaliser cette pratique. L’organisation réclame la possibilité de « commercialiser en direct des céréales entre un producteur, un éleveur ou tout autre client potentiel », indique-t-elle dans un communiqué, établissant le parallèle avec la « multiplication des traités de libre-échange ». « Il est temps de permettre aux agriculteurs de retrouver de l’autonomie, de diminuer leurs coûts de production et de vivre de leur métier », selon la CR. En évitant de passer par un collecteur, la vente directe permet de réaliser une économie d’« environ 15 €/t », précise le communiqué.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité