Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Nutrition animale

La composition des formules d’aliments, fonction des cours des matières premières

Yanne Boloh
10 sep 2018

La hausse différenciée des tourteaux durant la première partie de l’année motive les évolutions des formules du côté des protéines, tandis que l’évolution des céréales laisse plus de place aux coproduits.

Entre janvier et août, les tourteaux de soja ont gagné 42,50 € (362 €/t en début de troisième trimestre), et les tourteaux de tournesol high pro 81,50 €/t (274 €). Dans le même temps, le colza a progressé de 51 €…, mais ces trois produits, riches en protéines, n’ont pas connu les mêmes évolutions. Ainsi, le prix du tournesol était compétitif début 2018 par rapport au soja et au colza. Le tournesol a donc été privilégié par les fabricants d’aliments pour animaux (Fab), explique Romain Lemarié, chargé de mission à Feedsim Avenir. Puis le prix du colza a été intéressant par rapport au tournesol, qui s’est donc effondré dans les formules à partir de mai 2018 au profit de celui-ci, avant que le soja ne redevienne concurrentiel en août.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité