Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Nutrition animale

Investir "la data" est une obligation, selon Gaël Pelesbre (Le Cube)

Yanne Boloh
24 juin 2019

Si les Fab veulent rester des acteurs dans le conseil aux élevages, ils doivent impérativement développer des services basés sur l’analyse des données.

Geralt (Pixabay)

 

Le service aux élevages de ruminants connaît une révolution en raison de la croissance exponentielle du nombre de données disponibles. Mais au-delà de la collecte de ces résultats, une bonne analyse représente un intérêt certain pour les éleveurs du point de vue technique et, donc, économique.

Pour Gaël Pelesbre, directeur de Le Cube (Novial), qui intervenait lors de la journée “Data en alimentation animale” organisée par l’Aftaa le 7 juin dernier au Mans, les fabricants d’aliments pour animaux (Fab) doivent impérativement investir le champ de la data, surtout dans les élevages de ruminants, au risque de laisser leur place d’experts de la nutrition et du conseil en élevage à d’autres opérateurs.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité