Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Dossier "Protéine en nutrition animale"

Insectes dans l'aliment : reste à passer à la phase industrielle

Yanne Boloh
21 jan 2019

La production européenne de farine d’insecte (2000 t en 2018) pourrait passer le cap des 190000 t en 2020. Les producteurs visent à dépasser le million de tonnes cinq ans après, avec l’élargissement des autorisations et investissements.

Yanne Boloh
Ynsect va construire une nouvelle usine à Amiens (Somm) d'une capacité de 20 000 t pour ses ténébrions (ici l'usine de Dole dans le Jura).

La France est particulièrement à la pointe dans la production et la recherche sur les insectes avec treize adhérents à l’Ipiff, l’association des producteurs européens: Ÿnsect, Micronutris, Jimini’s, NextProtein, EntomoFarm, NextAlimn, Mutatec, InnovaFeed, Alim’Ento, Protifly, Entomojo, Les Fruits de la Terre et Invers. Plusieurs ont annoncé le passage à la dimension industrielle. C’est le cas d’InnovaFeed qui, en partenariat avec Tereos, va construire à Nesle (Somme) une unité de 10000 t de capacité avec un approvisionnement direct de l’amidonnerie, pour nourrir ses mouches soldats.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité