Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Groupama prêt à adapter son assurance climatique

L. D.
13 fév 2018

Si l'Etat le souhaite et débloque les fonds nécéssaires, l'assureur est d'accord pour proposer une assurance récolte conforme au réglement européen dit "Omnibus".

Jean Charles Gutner
L'assurance multirisques climatique se déclenche aujourd'hui si les pertes de rendement sont supérieures à 30 % des rendements moyens de référence.

« Nous demandons aux pouvoirs publics d’avoir le courage politique de mettre en place le règlement Omnibus concernant l’assurance multirisque climatique », a annoncé Jean-Yves Dagès, président de la fédération nationale Groupama, en conférence de presse à Paris le 7 février. Ce règlement voté le 16 octobre 2017 propose de subventionner à 70 % au lieu de 65 % les primes d’assurances payées par les agriculteurs et de réduire de 30 à 20 % le seuil de déclenchement et la franchise. « Nous sommes prêts à mettre en œuvre ce règlement dès la campagne 2019 », a signalé Jean-Yves Dagès. Selon Groupama, il faudrait 60 millions supplémentaires, aux 110 millions de subventions versées pour protéger les 26 % des fermes françaises assurées à ce jour.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité