Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
OMC

Explications sévères autour du projet Harbinson à la Conférence de Tokyo

Erwan Le Duc
08 avr 2003
Document « trop favorable aux pays exportateurs » pour l´Union européenne, « bonne base de travail » pour le groupe Cairns : les propositions d´Harbinson confirment les clivages entre l´Europe et ses concurrents exportateurs.

Lors de la conférence interministérielle informelle de Tokyo, Stuart Harbinson, président du Comité de l´agriculture de l´OMC, a présenté ses propositions de modalités(1) aux 22 des 145 membres de l´OMC. Comme prévu, l´agriculture reste le principal point d´achoppement entre les « ténors » de l´OMC. Le dossier agricole continue de diviser les partisans d´une diminution radicale des droits de douane et des subventions aux adeptes d´une certaine protection. La Commission européenne estime que le texte ne répond pas au mandat de Doha. Le désaccord de la Commission porte notamment sur les aides internes. Ainsi, selon Franz Fischler, « pour le document de Harbinson, la boîte bleue(2) et la boîte orange(3) ont pratiquement les mêmes effets de distorsion des échanges.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité