Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Surfaces

Des superficies françaises de maïs et de tournesol attendues en hausse

Kévin Cler
08 avr 2019

Le repli des surfaces de betterave et de colza expliquerait, en partie, la progression estimée des semis de maïs et de tournesol pour la récolte 2019.

 

Après plusieurs années de baisse, les surfaces hexagonales de maïs grain (1,317 Mha en 2018, selon FranceAgriMer) pourraient rebondir quelque peu : de 4 % entre 2018 et 2019, soit environ 60 000 ha, a indiqué l’AGPM le 1er avril dans une note d’information. Celles de maïs fourrage gagneraient 1 à 2 % (1,3-1,4 Mha en 2018), d’après la même source. « Il y a une combinaison de facteurs expliquant ces attentes haussières en maïs grain : la baisse des surfaces de colza et de betterave, et peut-être des prix un peu plus rémunérateurs. En maïs fourrage, les rendements n’ont pas été très bons l’an dernier, d’où une nécessité de reconstituer des stocks », explique Matthieu Çaldumbide, directeur adjoint de l’AGPM.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité