Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Des créneaux qui s’ouvrent pour de nouvelles cultures

Valérie Noël
10 déc 2018

Parce que les industriels de l’agroalimentaire sont prêts à payer plus cher pour un produit sourcé en France répondant à un cahier des charges bien précis, des productions jusqu’alors confidentielles voire nouvelles se développent. Exemples avec les légumes secs, le cornichon et le houblon.

DR
Tous légumes secs confondus, les récoltes françaises couvrent 40 à 45 % des besoins de l'Hexagone.

« Dans les légumes secs, l’origine France est devenue un argument commercial. » Au sein de la Cavac, Loïc Guitton a la charge de ces productions qui vont du pois chiche à la mogette de Vendée sous label rouge en passant par la lentille et différentes variétés de haricots secs. C’est en 2003 que la coop vendéenne a créé sa propre marque de commercialisation, Grain de vitalité. Sa caractéristique principale ? une production 100 % française, tracée. Depuis quelques années, l’origine France est particulièrement mise en avant sur les paquets vendus en grande distribution, un débouché qui absorbe 10 à 12 % des volumes.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité