Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Reportage

Une démarche Dephy pour accentuer les pratiques vertueuses dans le Nord-Pas-de-Calais

Christian Gloria
06 mai 2019

Dans le Nord-Pas-de-Calais, les IFT diminuent globalement sur les fermes des différents groupes du réseau Dephy. Mais pas au niveau exigé par les objectifs nationaux. De nouvelles techniques se font jour.

C. Gloria
Damien Paccou (avec Bertille) et Samuel Allexandre."Le décalage de dates de semis en blé après le 20 octobre permet de réduire la pression en vulpins de 50 % et de ne pas avoir à recourir à un insecticide d'automne."

Un retour en arrière ? Quand Samuel Allexandre, ingénieur réseau à la chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais, a évoqué l’idée d’introduire du binage en betterave pour la maîtrise des adventices, Damien Paccou s’est montré très dubitatif. Installé à Ecques non loin de Saint-Omer (Nord), l’agriculteur voyait à travers le binage, une pratique d’un autre temps. Mais un premier test en 2016 s’est avéré concluant. Le printemps avait été pluvieux et la parcelle où avait été testé le binage au stade « 4 feuilles » à la suite de deux désherbages chimiques montrait des cultures plus vertes et une reprise plus rapide par rapport aux parcelles voisines. Les sols avaient été plaqués par la pluie et le binage avait montré un effet bénéfique en aérant ce sol.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité