Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Un nouveau dispositif pour renouveler son Certiphyto

Christian Gloria
19 mar 2018

Des formations labellisées Écophyto par le fonds Vivéa doivent permettre de renouveler plus facilement son Certiphyto.

Plus de 350 000 agriculteurs ont leur Certiphyto grâce à des formations qui avaient démarré en 2010. Ce certificat obligatoire pour faire usage des produits phytosanitaires est délivré pour dix ans. Il faut donc déjà penser au renouvellement qui concernera 50 000 agriculteurs dès 2020, chiffre Vivéa, le fonds pour la formation des agriculteurs(1). Mais depuis le 1er octobre 2016, le dispositif de formation et d’obtention du Certiphyto a été rénové et déployé. La rénovation a porté sur sa simplification pour l’usager. Outre la formation spécifique, de nombreux agriculteurs ont suivi des formations qui concourent à réduire l’utilisation, les risques et les impacts des produits phytosanitaires, comme sur l’agroécologie par exemple. Sur ce même mode, Vivéa a conçu en collaboration avec le ministère de l’Agriculture un cahier des charges intitulé Formations labellisées Écophyto. « Le suivi de ces formations par les agriculteurs dans les trois années précédant le renouvellement de leur certificat, complémenté d’un module court à distance, permettra le renouvellement du Certiphyto », a précisé Marianne Duthoit, présidente de Vivéa, lors d’une conférence au Salon international de l’agriculture le 26 février. Le module en question est en cours de construction (prévu pour mi-2019). Il s’agirait de passer deux heures devant son ordinateur pour recevoir un complément d’informations.

Faire valoir les compétences acquises dans la réduction des phytos

« Les agriculteurs qui ont ou auront suivi des formations labellisées Écophyto par Vivéa pourront faire valoir les compétences acquises pour réduire l’utilisation, les risques et les impacts des produits phytosanitaires », précise Marianne Duthoit. La procédure de renouvellement du Certiphyto se veut plus simple et moins coûteuse puisqu'elle évite une journée de formation. Un peu plus de 8000 agriculteurs ont déjà suivi ces formations labellisées. Ils n’auront donc plus que le module court à passer pour l’obtention du certificat. Pour concourir à la réussite du dispositif Certiphyto à son démarrage, rappelons que 66 millions d’euros (M€) avaient été mobilisés (49 M€ par Vivéa et 17 M€ par des crédits issus de la redevance pollution diffuse et du Feader).

(1) Voir n°320 de notre revue (janvier 2018), pages 60-61
Publicité