Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Pac

Second pilier : les crédits européens 2014-2020 déjà épuisés en Champagne-Ardenne

Valérie Noël, Source : ODR, ministère de l’Agriculture, Inra
07 nov 2018

C’est avec le souci de soutenir l’économie des exploitations champardennaises que la région a conçu son PDR. Les mesures proposées ont eu pas mal de succès… à tel point que les fonds du Feader sont épuisés pour au moins trois d’entre elles.

Monosem
L'achat de bineuses fait partie des investissements financés dans le cadre du PDR Champagne-Ardenne au titre de la reconquête de l'eau.

Dans son plan de développement rural (PDR) 2014-2020, c’est sur l’appui à la compétitivité des exploitations que la région Champagne-Ardenne a avant tout misé. « Le PDR a pris le parti de défendre en premier lieu des objectifs économiques », signale une analyse du cabinet Oréade Brèche réalisée fin 2017 dans le cadre d’une étude globale sur la mise en œuvre du Feader (Fonds européen pour le développement rural). Et la région y a été franchement : « la logique d’intervention globale a été de cibler quelques mesures et de concentrer les moyens pour avoir un meilleur effet levier en termes de financement », souligne l’étude. Il faut dire qu’avec une moyenne de 131 €/ha de SAU, la Champagne-Ardenne n’est pas très bien dotée.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité