Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Taxe Farine

PLFSS : la MSA demande la compensation de la suppression de la taxe farine

Agra
22 oct 2018
Congerdesign (Pixabay)
La taxe farine serait l'une des taxes dont le coût de gestion est le plus élevé selon la Cour des comptes.

La MSA souhaite « que le gouvernement puisse compenser par un autre moyen » la disparition de la taxe farine, une taxe de 64 M€ affectée au financement de la retraite complémentaire obligatoire des non-salariés agricoles dont la suppression est prévue par le Projet de loi de financement de la sécurité sociale (FLFSS) en discussion à l’Assemblée nationale. « Si rien ne vient remplacer cette taxe, nous risquons d’être en déséquilibre dès 2019 sur cette partie de notre activité et nos réserves s’éteindraient dès 2027 », a précisé François-Emmanuel Blanc, le nouveau directeur général de la Caisse centrale de la MSA (CCMSA), le 15 octobre devant la presse.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité